1312! Voix, oscillations, percussions … Le vendredi 13 décembre rendez-vous au cinéma NOVA pour une soirée autour du groupe Ladr.ache. En préambule seront projetés une sélection de courts-métrages issus du Festival Mondial des Cinémas Sauvages. S’immisceront les improvisations dangereuses et les pulsations tordues de C_C. Après les yeux et les oreilles, se sera au tour du corps d’être stimulé aux rythmes des vinyles de LeaAna R.

► ► Info : https://www.nova-cinema.org/prog/2019/175-decembre/ladr-ache/

💧COURTS MÉTRAGES SAUVAGES
Une petite mise en bouche avant le concert pour se chauffer l’esprit. Cette sélection de courts métrages arrive tout droit du festival Mondial des Cinémas Sauvages, un évènement salutaire dans le monde guindé et saturé des festivals de cinéma. Des films libres, copy left, qui osent, qui donnent du baume au coeur et envie de faire. Ça fait du bien !

💫Nous avons tous un loup en nous / Caspar Perin, BE, 2015, video, fr, 9’
💫In between takes / Alexey Dmitriev, RU, 2017, video, ru st eng, 7’
💫Les chutes du tripode / Gérémy Lelièvre, FR, 2018, 16mm, 2’20
💫33 heures / Niko d’ultravnr.be, BE, 2019, video, fr, 4’
💫Culmute / Louise Blandino, FR, 2019, video, fr, 19’

💧C_C
Inspiré par le dub radical, la jungle crasseuse, le breakcore fracassé et les cérémonies de transe en général, C_C a développé une approche délibérément brute et bruitiste de la production comme du live. Testant constamment les limites de son matériel (des processeurs d’effets aux tables de mixage, en passant par les lecteurs K7) au bord de l’implosion, il invente la bande son d’un monde dancefloor post-nucléaire. Ses palpitations, ses murmures électriques, ses accidents sonores. Improvisation dangereuse et pulsation distordue.
💦 https://www.youtube.com/watch?v=JfeGsLEEf_U
https://soundcloud.com/c_c

💧LADR.ACHE
“Musique folklorique d’un nouveau monde” est une étiquette qui collerait à merveille au projet musical Ladr.ache. Ancrées dans un vibrant magma de polyphonies vocales, les six membres du groupe créent une puissante harmonie entre les sonorités brutes des percussions concrètes et leur mise en circulation hypnotique portée par des traitements synthétiques. Traversée par l’écoute des territoires arpentés – éléments phonographiques, textes et chants glanés – leur musique tisse des paysages sonores intimes en une déambulation chamanique collective imparable. Purcell, Bartók sont convoqués dans un jeu bourdonnant et incantatoire, filant des liens ténus qui rentrent en résonance souterraine avec Laurie Anderson, Steve Reich, Moondog.
Hypnotisés par leur performance lors de la clôture du festival des cinémas sauvages au mois de septembre, nous ne pouvions pas manquer de les inviter au Nova pour un joyeux moment de complicité musicale. Si vous faites partie de ces merles blancs qui vibrent de la rencontre du minimalisme et du baroque vous ne manquerez pas de vous élever haut, très haut …
💦 https://ladrache.home.blog

💧LeaAna R. Dj set
A ne pas manquer après le concert, au bar ! Mix de vinyles, oscillant librement entre musiques traditionnelles et musiques électroniques, pour une exploration cunéiforme des grincements, impacts et chants magnétiques du son.

Authors of the future: Re-imagining Copyleft

Conventional intellectual property law binds authors and their hybrid contemporary practices in a framework of assumed ownership and individualism. It conceives creations as original works, making collective, networked practices difficult to fit. Within that legal and ideological framework, Copyleft, Open Content Licenses or Free Culture Licensing introduced a different view of authorship, opening up the possibility for a re-imagining of authorship as a collective, feminist, webbed practice. But over time, some of the initial spark and potentiality of Free Culture licensing has been normalized and its problems and omissions have become increasingly apparent. This study day is therefore meant to see if we can start re-imagining copyleft together.

Can we invent licences that are based on collective creative practices, in which cooperation between machine and biological authors, need not be an exception? How could attribution be a form of situated genealogy, rather than accounting for heritage through listing names of contributing individuals? In what way can we limit predatory practices without blocking the generative potential of Free Culture? What would a decolonial and feminist license look like, and in what way could we propose entangled notions of authorship? Or perhaps we should think of very different strategies?

With contributions from amongst others:

  • Severine Dusollier (SciencesPo, Paris): Inclusive Copyright
  • Aymeric Mansoux (XPUB, Rotterdam): Free Only-if
  • Eva Weinmayr (Pirate Library/And-And Publishing, London): Situated collective authorship
  • Daniel Blanga Gubbay (KFDA, Brussels): Potential authorship

This studyday is organised in dialogue with Cinema Sauvages and Séverine Dusollier and hosted by ISELP.

Rideau de Perles > Bibliothèque Pirate de l’ERG

Le Rideau de Perles est un projet de bibliothèque pirate développé à l’ERG. C’est un espace de partage physique, un meuble modulaire qui vient créer un nouveau lieu dans le hall de l’ERG, un endroit pour s’asseoir et discuter. C’est aussi des collections, des archives, du réseau, des programmes et de événements à venir. Sa première phase de construction n’est peut-être pas encore terminée mais en tant que projet organique, il a besoin de vie et d’être vu.

Pour cette première activation, nous organisons une séance de projection de 45 minutes avec le cinéma sauvage, suivi d’une discussion avec les organisateurs.trices du festival. Les films du festival seront ensuite mis à disposition sur la clef USB du Rideau de Perles pendant tout le mois.

Le dimanche 19 mai 2019 le cinéma Nova dédie une soirée d’avant-goût au Festival Mondial des Cinémas Sauvages

La soirée organisée au Nova, qui apporte de nouveau son appui, sera l’occasion de soutenir cette deuxième édition, de (re)voir certains films projetés ou réalisés lors de l’édition 2017, de propager l’appel à films, d’écouter des mélodies sauvages et de manger la même tambouille, avec des couverts disparates.

Dès 18h Ouverture des portes

18h30
Un film de 3 secondes, Benoît Grimalt
Etat d’esprit, HSH Crew
Karch Haghordagrutyun (short message), Vardan Danielyan
A nice movie By ##########, Stéphan Samyn
Done, Mickaël Gloro
En attendant Godard, Pierre-Emmanuel Urcun
No daus

20h30
Tyburnia, James Holcombe

22h
Concert de Charlène Darling
Officiant au sein de groupes tels que Rose Mercie (SDZ Records /Jelodanti / Monofonus Press ) ou La Ligne Claire (bruit direct disques), Charlène Darling est une musicienne autodidacte qui compose tout autant une pop douce et chaleureuse que des balades glacées, ou bien un rock minimaliste et percussif. Elle s’apprête à sortir cette année son premier album studio, “Saint-Guidon”, mariant ses racines lo-fi à des arrangements plus vastes et hétérogènes, sur le label belge L’Amour aux Mille Parfums ou A1000p (Orgue Agnès, Klaus Legal ). Ce soir ce sera la grande première sur scène de Charlène et son nouveau groupe composé de Nonna Rina, Valentin Noiret, Regis Turner et Quentin Roux. On est impatients !
https://soundcloud.com/charleene-darling

[Participation libre et complice]

infos et programme détaillé
https://www.nova-cinema.org/prog/2019/172-folk-on-film/soiree-dediee-au-festival-mondial-des-cinemas-sauvages/